Ce dimanche 4 avril 2021, c’est le jour de Pâques, moment convivial où l’on se retrouve en famille pour la chasse aux œufs. Commémorant la résurrection de Jésus, Pâques est célébrée de différentes manières à travers le monde. Chaque pays et chaque religion a sa façon d’honorer cette journée. Ici, on vous apporte toutes les réponses aux questions que vous vous posiez sur cet événement !

 

La résurrection de Jésus, tableau de Raffaelo

 

Quelle est l’origine de Pâques ? 

 

Pâques est une fête religieuse chrétienne durant laquelle est honorée la résurrection de Jésus. Le mot Pâques viendrait de l’hébreu Pessa’h, lui-même signifiant “passage”, devenu pascha en latin. Pessa’h, c’est la célébration de la fuite d’Egypte du peuple juif libéré de l’esclavage, et le passage de la mer rouge.

 

La Pâque juive est fêtée le jour de la pleine lune de printemps, soit le 14 Nizan. Mais selon les Evangiles, c’est la veille de Sabbat, durant la préparation de Pessa’h, que Jésus a été crucifié. La résurrection de Jésus, trois jours après, est célébrée par la fête chrétienne, soit le dimanche suivant la pleine lune de printemps. 

 

Pour les Chrétiens, le dimanche de Pâques suit la semaine Sainte durant laquelle Jésus prit son dernier repas avec les apôtres (Jeudi Saint), avant d’être crucifié le lendemain (Vendredi Saint), puis ressuscité le dimanche de Pâques.

 

Pâques porte le même nom dans les religions juive et chrétienne. Pâques est au pluriel chez les chrétiens depuis le XVIe siècle. Le but ? Se différencier de la fête juive, mais également évoquer à la fois la passion, la crucifixion et la résurrection de Jésus.

 

Mais Pâques, ce n’est pas qu’une fête religieuse. C’est aussi une fête païenne qui célébrait le printemps, la renaissance et le retour de la lumière après les longues soirées d’hiver. Dès l’Antiquité, des légendes illustrent cette joie du renouveau ! 

 

Osterfeuer, le feu de Pâques en Allemagne

 

Pâques autour du monde

 

En France, les cloches s’arrêtent de sonner du jeudi jusqu’au samedi de la semaine Sainte. La légende dit qu’elles sont parties à Rome et reviennent dans la nuit du samedi au dimanche pour faire pleuvoir des friandises aux plus jeunes. Le dimanche de Pâques, il y a la messe, puis la récolte des œufs tombés dans le jardin, et enfin la réunion de famille autour d’un plat d’agneau rôti. 

 

Les Italiens mangent également l’agneau, et il y a en plus la brioche de Pâques, la “Colomba”. Gâteau en forme de colombe, l’oiseau étant le symbole de la bonne nouvelle. Le lundi est réservé aux sorties familiales qui organisent un pique-nique.

 

La colombe de Pâques en Italie, gâteau traditionnel

 

Chez les Anglais, c’est le cochon et non l’agneau qui est consommé à Pâques. Le cochon est le symbole de la chance pour les Anglais. En plus des friandises à trouver, des jeux sont organisés. Dans certaines régions, les plus jeunes vont de maison en maison pour demander des chocolats, comme lors de la fête d’Halloween.

 

En Finlande, les enfants se déguisent en vieilles femmes ou en sorcières. Cette tradition appelée Virpominen viendrait d’une ancienne légende selon laquelle trolls et sorcières sortaient entre le Vendredi Saint et le jour de Pâques.

 

Direction l’Allemagne qui célèbre Pâques en faisant de grands feux en extérieur, appelés Osterfeuer. À la nuit tombée, les familles se réunissent autour d’un feu, symbole du soleil, célébrant le printemps et la fin du mauvais temps.

 

Sur les autres continents aussi, Pâques est célébrée. Aux USA, c’est Easter Bunny, le lapin de Pâques, qui donne les chocolats et bonbons. 

 

Petite fille avec panier pour chasse aux oeufs de Pâques

 

Les symboles de Pâques

 

De nombreux symboles sont représentés lors de cet événement.

 

La lumière

Pâques, c’est aussi la fête de lumière ! Elle est célébrée après l’équinoxe de printemps, soit le dimanche après la première pleine lune de printemps. C’est à partir de cette date que le jour devient plus long que la nuit.

 

Chez les Chrétiens, la lumière est très présente à Pâques. Les pratiquants fêtent la sortie du Christ des ténèbres, avec le feu Pascal et la procession de la lumière.

 

L’agneau pascal

L’agneau est le symbole de l’innocence et de l’obéissance. L’agneau est mangé à Pâques en mémoire du sacrifice du Christ, « agneau de dieu qui enlève le péché du monde”, mourant pour la libération et le salut de l’homme. 

 

La Pâque juive célèbre, comme nous le disions, la libération du peuple hébreu d’Égypte, et l’avènement du peuple juif après le don de Torah à Moïse sur le Mont Sinaï. Dans la fête juive, l’agneau est la représentation de la traversée de la Mer Rouge et de la naissance des enfants d’Israël.

 

Les cloches

Qu’elles soient en chocolat ou en bronze, les cloches sont très présentes à Pâques ! Elles carillonnent l’hymne du Gloria de la messe du Jeudi Saint, pour se taire ensuite pendant quelques jours, respectant le Christ mort sur la croix.

 

Le lapin

Le lapin aussi dépose des chocolats dans les jardins ! Dans certains pays, cet animal est considéré comme le messager de Pâques. Depuis l’Antiquité, le lapin est le symbole de la fécondité, et c’est à partir du XVIIIe siècle qu’il aurait été associé à Pâques.

 

Les oeufs de Pâques

L’œuf est la symbolique même de la fertilité, de la vie, de la naissance. Durant l’Antiquité, il était interdit de manger des œufs durant le Carême. Les œufs pondus par les poules étaient alors conservés, et le jour de Pâques, ils étaient bénis puis peints avant d’être donnés aux enfants. Et aujourd’hui, nous les mangeons en chocolat !

 

A lire également :

Le dimanche des Rameaux, c’est quoi ?

Fête de la Toussaint : origines et significations

Le cimetière original de la famille Brion-Vega

 

Notre sélection

de monuments funéraires

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

GPG s'engage a compenser 100% de ses émissions de carbone dés à présent,Un arbre planté pour chaque monument fabriqué !

DÉJÀ

2

0

0

ARBRES PLANTÉS

par GPG

 
lectus pulvinar leo Praesent Sed justo felis fringilla ut ipsum elit. risus.