Inscription funéraire : quoi écrire ?

 

 

 

 

 

Épitaphes : particularités

 

Ce qui sera gravé sur une tombe remplira plusieurs fonctions. L’identification du défunt, d’abord, le fait d’honorer sa mémoire ensuite, et l’expression de choses plus personnelles enfin. Certains peuvent, par exemple, dans des formules concises, décrire certains aspects de la vie de la personne disparue, ou souligner des qualités dignes d’éloges.

 

Nous avons passé en revue un certain nombre d’épitaphes, afin de souligner quelques tendances.

Exprimer l’inattendu

 

Bien des décès frappent parce qu’ils sont inattendus. On trouvera ainsi des formules telles que « Tu es parti trop tôt » ou « À un être qui a vécu intensément sa courte vie ».

 

Le départ d’un proche laisse aussi un vide, sentiment rendu par des formules telles que : « Tu nous quittes en laissant un grand vide » ou « Ton absence, notre chagrin ».

« Tu nous quittes en laissant un grand vide »

« Nous pensons chaque jour à toi »

Exprimer l’amour

 

Les témoignages d’affection, d’amour et d’autres sentiments de cet ordre se retrouvent souvent dans les gravures. C’est ainsi que l’on exprimera ses « Souvenirs affectueux », ses « Douces pensées », ou même son « Amour éternel ». Dans un ordre de choses une peu différent, on pourra évoquer les pensées adressées à la personne défunte : « Tendres pensées », « Nous pensons chaque jour à toi », « Reçois nos douces pensées ».

Évoquer la proximité

 

L’idée de proximité est assez courante parmi les épitaphes, et l’on trouvera fréquemment des phrases telles que « Tu seras à jamais dans nos cœurs », « Tu n’es plus, mais tu restes dans nos cœurs », « Près du cœur, près de nous » ou « Nous sommes toujours près de toi par la pensée ».

Bien des messages expriment également l’espoir de se revoir, de se retrouver : « Tu nous quittes, mais nous nous reverrons un jour », « Nous partagerons ta résidence éternelle » ou « Tu nous quittes, mais nous te reverrons de l’autre côté ».

« Nous sommes toujours près de toi par la pensée ».

mattis luctus odio quis non consequat. Aenean ante.