La fête de la Toussaint est une fête d’origine chrétienne. Chaque année, le 1er novembre devient férié car l’Église Catholique latine met à l’honneur tous les Saints, connus ou non. La Toussaint est la veille de la Commémoration des fidèles défunts. Voyons comment la fête de la Toussaint a vu le jour, sa signification et comment elle est célébrée à travers le monde.

 

Comment est née la fête de la Toussaint ?

 

fête de la toussaint

 

L’histoire de la fête de la Toussaint est assez complexe. Tout d’abord, elle ne trouve pas son origine dans les textes bibliques comme ça peut être le cas pour la plupart des grandes célébrations liturgiques que sont Noël, Pâques ou encore la Pentecôte. C’est l’Église qui a institué la Toussaint pour répondre à différentes situations.

La Toussaint trouve son origine au IVe siècle dans l’Église d’Orient, en Turquie, Syrie ou encore en Égypte. À cette période, les Chrétiens célébraient la fête de tous les martyrs. La Toussaint était alors le dimanche qui suivait la Pentecôte. Puis, cette fête est arrivée à Rome et en Occident. En 609, le Pape Boniface IV se vit offrir le Panthéon, temple païen, en l’honneur de tous les dieux. Il y fit alors transporter des ossements de martyrs provenant des catacombes et, le 13 mai 609, consacra le Panthéon qui devient alors l’Église Sainte Marie aux Martyrs. Par la suite, tous les 13 mai était célébré l’anniversaire de cette consécration. De nombreux Chrétiens venaient assister à cette fête qui fut nommée la Fête des martyrs et de tous les saints. Initialement, la Toussaint était donc célébrée le 13 mai.

 

Pourquoi cette date du 1er novembre ?

 

Depuis des temps lointains, les peuples celtes d’Irlande et de “Grande Bretagne” célébraient Samain à cette date, une fête dédiée aux morts et qui correspondait au nouvel an celte. C’est justement pour combattre cette fête païenne que l’Église a mis en place au même moment sa fête chrétienne appelée la Toussaint, à savoir le 1er novembre. En 835, le Pape Grégoire IV sur l’ordre de Louis le Pieux déclara de façon officielle que le 1er novembre sera la fête de tous les saints et qu’elle sera célébrée dans le monde entier. La Toussaint a pour but de célébrer tous les saints de l’Église, et tout particulièrement les martyrs.

 

Toussaint ou Fête des Morts ?

 

 

Une mise au point s’impose : la Toussaint et la fête des morts sont à distinguer car n’ont pas la même signification et ne se déroulent pas le même jour.

 

En effet, la Toussaint est une célébration religieuse qui débute le soir du 31 octobre et se termine celui du 1er novembre. Ce jour est férié car il est la fête de tous les saints, ceux qui figurent sur le calendrier liturgique ou non. À cette date, l’Église fête particulièrement tous les saints qui ont contribué à construire et enrichir son histoire. La Toussaint est une fête catholique et non chrétienne. En effet, les Protestants ne la célèbrent pas. La fête de la Toussaint est “l’occasion de se rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles” (Conférence des évêques de France).

 

A contrario, la fête des morts n’est pas un jour férié. Elle se déroule le 2 novembre de chaque année. C’est une journée dédiée au souvenir de tous les morts. C’est donc durant le jour de la fête des morts que les Chrétiens entretiennent les tombes des défunts et les fleurissent au cimetière. Mais par extension, cette célébration a également touché les athées et autres religions qui en profitent également pour honorer la mémoire de proches disparus. Souvent, ce sont des chrysanthèmes qui viennent décorer les tombes. Plante ornementale d’automne par excellence, elle est très résistante et colorée, d’où sa signification plutôt joyeuse dans le langage des fleurs.

 

 

La fête des morts à travers le monde

 

 

fête des morts

Tous les pays n’ont pas établi un jour férié pour la Toussaint. Certains comme la France, l’Italie ou l’Espagne l’ont fait. En revanche, pour certains pays marqués par le Protestantisme comme l’Angleterre, l’Allemagne ou les pays nordiques, le 1er novembre n’est pas férié.

 

Mexique

 

Un pays bien connu pour fêter ses morts pendant deux jours est le Mexique. Le 1er novembre, les Mexicains se recueillent pour rendre hommage aux saints et aux enfants décédés. Le 2 novembre, c’est El Dia de los Muertos, tradition d’origine aztèque selon laquelle mourir était un honneur. Jour où l’on se retrouve généralement en famille, la Toussaint au Mexique est un mélange entre la célébration de la déesse aztèque Mictecacihualt, et la fête chrétienne que les conquistadors espagnols ont apportée.

 

Chine

En Chine, on ne fête pas la Toussaint mais le Qing Ming. Début avril, ce jour qui signifie “clair et lumineux” est celui pendant lequel les Chinois vont sur les tombes des défunts pour les balayer, et ainsi honorer leur mémoire.

 

fête de Qingming

Japon

Au Japon, c’est le O-bon, la “fête des âmes” qui se déroule du 13 au 15 août. Durant cette célébration d’origine bouddhique, les Japonais accrochent des lanternes à leur maison dans le but d’accueillir et raccompagner les âmes des ancêtres.

 

Sicile

 

Aussi, en Sicile, la Toussaint est un événement festif. À Palerme notamment, le 2 novembre, on offre des gâteaux aux enfants ainsi que des cadeaux, provenant des morts, au cours de banquets familiaux. Pour célébrer les défunts, la tradition est d’emmener les enfants dans les catacombes. Dans la rue, les commerçants vendent des biscuits recouverts de sucre blanc, l’ossa dei morti, signifiant “les os des morts”.

 

La Toussaint est donc une fête qui existe depuis de très nombreuses années. D’origine non biblique, cette célébration a connu plusieurs évolutions pour arriver à la signification qu’elle connaît aujourd’hui. Célébrée de plusieurs façons à travers le monde, la Toussaint est surtout une occasion de se recueillir et de célébrer la mémoire des défunts.

 

 

A lire également :

Comment embellir un monument funéraire à la Toussaint ?

Dia de los Muertos : comment célèbre-t-on la fête des morts au Mexique ?

Comment bien organiser une réception après des obsèques ?

 

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

mattis dictum libero. id, neque. vel, tempus tristique elit. amet,