Jeune femme avec un masque qui célèbre la Toussaint pendant la pandémie de covid-19

 

Confinement, Covid-19 : une Toussaint 2020 pas comme les autres

 

L’année 2020 est marquée par la crise sanitaire du Covid-19. Le confinement et la distanciation sociale imposés ont retardé les obsèques et compliqué le travail de deuil. À l’heure actuelle, l’arrivée d’une deuxième vague reste possible. La Toussaint 2020 ne sera certainement pas comme les autres. Peut-on se recueillir sur le monument funéraire de l’être cher en ce 1er novembre 2020 ?

 

Toussaint : jour des visites aux défunts

 

Tous les ans, lors de la Toussaint, les familles se rendent au cimetière lorsque c’est possible pour se recueillir sur le monument funéraire des êtres aimés disparus.

 

Jeunes enfants : des mots pour comprendre

 

En présence de jeunes enfants, il est important d’expliquer cette tradition avec des mots appropriés pour adoucir l’aspect effrayant de la mort. Ils peuvent également participer à l’entretien ou au fleurissement des tombes. Ils sont alors plus réceptifs aux récits sur la vie du défunt et le disparu reste un souvenir agréable à leurs yeux.

 

Entretien de la pierre tombale

 

La Toussaint est également l’occasion pour entretenir le monument funéraire du défunt. Surtout lorsque la distance vous empêche de le faire régulièrement. Enlever la poussière, ramasser les débris végétaux ou nettoyer la pierre tombale à l’eau claire suffit parfois à rendre sa superbe au monument funéraire. Mais parfois, son état demande une intervention plus approfondie pour arrêter la dégradation.

 

Fleurissement du monument funéraire

 

Pour rendre ce lieu de recueillement plus chaleureux, on peut disposer çà et là des fleurs en pot. Elles symbolisent notre attachement au disparu. Des chrysanthèmes fleurissent traditionnellement la tombe des morts à la Toussaint. Ils craignent peu le gel et demandent un entretien sommaire.

 

Jeune femme avec un masque qui se rend au cimetière pour la Toussaint

 

Toussaint 2020 : adaptation à la situation générée par le Covid-19

 

Le début de l’année 2020 est particulièrement difficile avec la propagation du Covid-19. La crise sanitaire liée au virus a entraîné une augmentation importante de la mortalité en France et dans le monde.

 

Un deuil difficile à faire pendant le confinement

 

Les familles endeuillées ont rencontré, avec le confinement général de la population, des difficultés pour enterrer humainement leurs morts : des obsèques reportées ; des cérémonies funéraires limitées à 20 personnes.

Les services funéraires proposent des services de transcription en ligne des obsèques et une plateforme d’écoute pour apaiser la peine des proches. Mais rien ne remplace une communion sincère entre amis et familles lors d’une cérémonie funéraire pour commencer à faire son deuil.

 

Toussaint 2020 : un inconnu

 

Le déconfinement a ensuite permis de revenir à une vie presque normale. Mais la menace d’une deuxième vague reste présente.

 

La Toussaint 2020 ne sera probablement pas comme les autres. Elle se fêtera certainement sous la houlette de la distanciation sociale. Sera-t-il possible de s’adonner aux rituels d’entretien et de se recueillir en famille sur le monument funéraire du défunt ? Nul ne le sait aujourd’hui. Mais il est important de se préparer à toutes les éventualités dès maintenant : nettoyage des monuments funéraires ; fleurissement des tombes avec des plantes résistantes.

 

La crise sanitaire liée au Covid-19 n’est pas encore derrière nous. La possibilité de se recueillir sur le monument funéraire des défunts à la Toussaint 2020 reste fragile.

 

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

dolor Praesent venenatis eget Praesent tempus id fringilla Aliquam