Si dans les années 1950 il était d’usage de porter le deuil pendant un an pour les veufs et deux ans pour les veuves, les coutumes ont aujourd’hui largement évolué. En revanche, le noir semble toujours être la couleur privilégiée lors d’une cérémonie pour respecter le deuil et honorer la mémoire du défunt. Quels sont les codes vestimentaires pour une femme, un homme ou un enfant à connaître ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Découvrez nos conseils pour savoir comment s’habiller pour un enterrement.

 

Le noir : la couleur traditionnelle du deuil

 

Le noir est depuis toujours la couleur traditionnellement portée lors d’un enterrement, quel que soit le lien entretenu avec le défunt. Aujourd’hui toutefois, nous notons une diversification des coloris de vêtements portés au cours des cérémonies. Le bleu marine, le marron, le kaki et le gris anthracite peuvent par exemple être portés à la place ou en complément du noir.

De même, le rouge et le violet sont des couleurs acceptées, à condition de ne pas sélectionner des teintes trop vives. Optez plutôt pour un bordeaux ou des teintes aubergine.

 

Comment s’habiller pour un enterrement lorsqu’on est une femme ?

 

Préférez des couleurs sombres et des coupes de vêtements classiques. Vous pouvez opter pour une robe ou une chemise, à condition de privilégier des pièces non décolletées et couvrants les épaules. Idem pour le bas, privilégiez un pantalon et proscrivez les mini-jupes/robes. Il est communément admis de porter des jupes ou des robes dont la longueur se situe entre le haut du genoux et la cheville.

 

Pour ce qui est des chaussures, les femmes disposent d’un large panel de possibilités : ballerines, escarpins (neutres ! les talons aiguilles de plus de 10 cm ne sont pas appropriés par exemple), chaussures de villes telles que des bottines ou des bottes habillées… Les seules chaussures à ne pas porter pour un enterrement sont évidemment les tongs ou encore les chaussures de sport.

 

En matière d’accessoires, la traditionnelle voilette et le chapeau ne figurent plus parmi les indispensables. Vous pouvez porter des bijoux : boucles d’oreilles, bracelets, colliers, bagues Etc. Veillez simplement à ne pas sélectionner les modèles les plus voyants, en termes de formes et/ou de coloris. La sobriété reste de mise.

 

Quid du maquillage pour un enterrement

 

Aller à une cérémonie pour honorer la mémoire d’un proche n’est pas incompatible avec le maquillage. Il suffit simplement de respecter quelques règles :

  • Optez pour un maquillage sobre, discret : le style nude est idéal
  • Choisissez un rouge à lèvres neutre : des teintes claires et discrètes au détriment du rouge ou du rose flashy
  • Appliquez un mascara waterproof : vous éviterez ainsi les traces lacrymales

 

Comment s’habiller pour un enterrement lorsqu’on est un homme ?

 

Privilégiez une chemise à manche longue, un pantalon et des chaussures de ville. Les pièces à éviter sont : les baskets, les shorts et les casquettes.
La diversification toujours plus grande des coutumes vous permet tout de même de porter un polo habillé, un chino en coton en été ou même un jean foncé s’il est accompagné d’une chemise par exemple. Le costume avec cravate ne représente plus la référence vestimentaire pour le jour d’un enterrement, bien qu’il est encore souvent privilégié par les hommes.

 

Comment habiller des enfants pour un enterrement ?

 

Les codes vestimentaires relatifs aux enfants sont les mêmes que ceux appliqués aux parents. Même si les conventions se sont assouplies, gardez en mémoire de toujours préférer la sobriété des coupes et des coloris. Le blanc, symbole de pureté n’est pas inapproprié pour les enfants. Vous pouvez par exemple choisir une chemise blanche en coton pour un garçon, associée avec un pantalon de couleur foncée. En revanche, n’optez pas pour un total look blanc dans le cadre d’une cérémonie.
Selon les saisons, et notamment en été, veillez à choisir des matières adaptées à la chaleur, comme le coton ou le lin.

 

Vers une uniformisation des codes vestimentaires ?

 

 

Que vous soyez un homme ou une femme, il est important de préciser que les codes vestimentaires ont aujourd’hui largement évolué. Les vêtements de tous les jours se démocratisent lors des funérailles, au détriment du traditionnel costume. Il n’est donc plus utile de faire des achats de vêtements spécifiques pour une cérémonie, à condition bien sûr de disposer de pièces classiques, sobres (évitez les imprimés et les paillettes) et couvrantes afin de respecter le deuil et ne pas offenser la famille du défunt en focntion de ses convictions/valeurs.

 

Des coloris aussi diversifiés que les coutumes

 

Si en Occident, et notamment en France, il est d’usage de porter des couleurs sombres pour se rendre à un enterrement, il n’en est pas de même dans d’autres pays du monde.
Aux Philippines par exemple, la couleur à privilégier est le jaune, pour ses caractéristiques solaires. En Inde, le blanc est la couleur phare des cérémonies funéraires. En Iran et au Moyen-Orient, c’est le bleu qui vient souligner les rituels funéraires. Enfin, en Afrique, les costumes traditionnels mettent en avant un joyeux patchwork de couleurs et de motifs. C’est par exemple le cas des rites funéraires Dogons, au Mali.

 

Pour choisir une tenue véritablement adaptée à l’enterrement de votre proche, portez une attention spécifique à ses origines et ses croyances. Ces éléments pourront vous aiguiller plus finement dans le choix d’une tenue résolument en phase avec le défunt, sans offenser sa mémoire et sa famille. Si un doute persiste, n’oubliez pas la règle phare : optez pour des coupes et des coloris sobres pour éviter tout faux pas.

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

justo ut Sed nunc mi, odio ultricies Praesent