Bouquet de chrysanthèmes pour fleurir une tombe à la Toussaint

 

Pourquoi les chrysanthèmes à la Toussaint ?

 

Tous les ans, les chrysanthèmes ornent les monuments funéraires de nos cimetières à partir de la mi-octobre. Ces fleurs aux tons jaunes, violines ou blancs procurent un air chaleureux à ces lieux de recueillement. Le point culminant de cet événement se situe le jour de la Toussaint. Cette tradition associe peu à peu les chrysanthèmes à la fête des Morts. Bien qu’ils représentent la joie et l’amitié dans certains pays, les offrir en d’autres occasions devient difficile, voire impossible.

 

Fleurir les tombes à la Toussaint : un hommage aux défunts

 

La Toussaint est une fête catholique qui a lieu tous les ans au 1er novembre. Dans certains pays comme la France, le jour des défunts est célébré au même moment. On profite de ce jour particulier pour réunir la famille et aller se recueillir sur la tombe des défunts. On leur apporte des objets de commémoration ou des fleurs pour leur témoigner notre attachement.

 

Les chrysanthèmes à la Toussaint : une tradition venant de la 1ère guerre mondiale

 

Traditionnellement, les bougies sont déposées sur les tombes pour rendre hommage aux morts. Vers le milieu du IXIe siècle, on commence à voir fleurir des chrysanthèmes sur les monuments funéraires en remplacement des cierges.

 

Ils sont définitivement associés à la Toussaint après la 1ère guerre mondiale. Lors du 1er anniversaire de l’armistice de 1918, Clemenceau aurait appelé la population à fleurir les tombes des soldats morts au front. Le chrysanthème en fleurs à l’automne a naturellement été choisi à cette occasion. Il demande peu d’entretien et supporte bien les températures hivernales.

 

Cette pratique est devenue une tradition au fil des ans. D’année en année, la date s’est glissée du 11 novembre vers le jour de la Toussaint.

 

Pots de chrysanthèmes pour fleurir une tombe à la Toussaint

 

Comment entretenir les chrysanthèmes sur les tombes

 

Les chrysanthèmes font partie de la famille des astéracées. Les plus connus sont les chrysanthèmes d’automne ou les pomponettes. Ils offrent des fleurs en forme de boule qu’on peut voir sur les tombes lors de la Toussaint. Pour maintenir la beauté du chrysanthème le plus longtemps possible, il est nécessaire de suivre quelques règles.

 

Les chrysanthèmes en pot

 

Le chrysanthème se plaît dans un emplacement ensoleillé. Lorsque le monument funéraire du défunt dispose d’un espace prévu pour un pot ou une jardinière, on peut y planter le chrysanthème dans un terreau fertile mélangé avec du sable. Il dispose alors d’assez de nutriments pour fleurir la tombe jusqu’à la fin de l’hiver. Le fond du pot est drainé au préalable avec une couche de billes d’argile pour éviter aux racines de pourrir.

 

L’entretien des chrysanthèmes

 

Les chrysanthèmes sont faciles à entretenir et demandent peu d’arrosage. Pour les faire durer jusqu’à la fin de l’hiver, il faut retirer régulièrement les fleurs fanées et traiter immédiatement la rouille, une maladie dont les chrysanthèmes sont sujets lorsque leurs feuilles sont mouillées.

 

 

Vous savez maintenant pourquoi les chrysanthèmes fleurissent les monuments funéraires à la Toussaint. Ils symbolisent notre respect et l’hommage que nous rendons aux défunts. Leur floraison tardive offre des notes de couleurs à nos cimetières en hiver.

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

dolor eget elit. Curabitur adipiscing id velit, nunc ut