Quel est le coût des obsèques ?

Quel est le coût des obsèques ?

Quel est le coût des obsèques ?

Les obsèques doivent avoir lieu dans les six jours qui suivent le décès. Compte tenu de ce délai très court et du stress émotionnel lié à la perte d’un être cher, il est conseillé d’anticiper le coût des obsèques.

Voici les différentes prestations liées aux obsèques et leur coût.

Quelle somme prévoir en moyenne pour l’organisation des obsèques ?

L’organisation des obsèques entraîne généralement un coût conséquent. Plusieurs éléments peuvent le faire varier :

  • le type de sépulture,
  • le cercueil,
  • la région où se tiennent les obsèques,
  • les volontés spécifiques du défunt.

En cas d’inhumation

Si vous optez pour une inhumation, le prix s’élève en moyenne à 4 500 €. Cependant si vous vous trouvez en région parisienne ou dans le sud de la France, ce prix peut atteindre 8 000 €.

En cas de crémation

Une crémation vous coûtera moins cher car les frais de cimetière sont réduits. Le prix s’élève en moyenne à 3 500 €. Le prix peut atteindre 5 000 € en région parisienne ou dans le sud de la France.

 Que comprennent les coûts des obsèques ?

Les prestations obligatoires

Certaines dépenses sont indispensables alors que d’autres sont optionnelles et dépendent donc des souhaits du défunt ou de ses proches. Voici la liste des frais obsèques obligatoires.

Les frais administratifs

Voici les formalités et démarches administratives obligatoires à la mort d’un proche :

  • la déclaration de décès à la mairie – entre 200 et 400 € si vous faites appel à une entreprise de pompes funèbres.
  • la demande d’ouverture d’un caveau familial – entre 400 € et 1300 €.
  • la demande de permis d’inhumer ou d’incinérer – entre 500 et 1000 €.

Le cercueil

Pour un cercueil destiné à l’inhumation, l’échelle de prix est très large et se situe entre 400 € et 3 000 €. Le prix varie en fonction du bois utilisé, de la taille et des équipements ajoutés. Le cercueil en chêne est fréquemment privilégié par les familles pour sa résistance.

Dans le cas d’une crémation, le coût du cercueil sera moins élevé. Destiné à être brûlé, il est généralement fabriqué en bois peu coûteux. La gamme de prix se situe entre 500 et 800 €.

Pensez également à prévoir une somme d’environ 300 € pour les quatre porteurs du cercueil.

L’urne funéraire

Dans le cadre d’une crémation, l’urne funéraire recevra les cendres du défunt. Le prix varie donc en fonction du modèle choisi et la matière utilisée. Le prix moyen est de 300 €.

La plaque funéraire

Quel que soit le monument funéraire choisi, la plaque funéraire est obligatoire. Vous devez y inscrire le nom et le prénom du défunt, sa date de naissance et de décès.

Le maître de cérémonie

Indispensable au bon déroulement des obsèques, le maître de cérémonie vous accompagne durant toute la cérémonie. C’est lui qui assure l’hommage pour le défunt. Un minimum de 100 € est le plus souvent requis.

Le coût total des prestations obligatoires pour une inhumation ou une crémation se situe entre 2500 et 8000 €.

Les prestations facultatives

Les frais facultatifs sont liés aux prestations suivantes :

  • la toilette mortuaire,
  • le garnissage du cercueil,
  • le transport du corps vers la chambre funéraire,
  • les fleurs et couronnes ou l’ajout d’ornements,
  • la publication d’un avis de décès ou l’envoi des faire-parts de décès
  • l’entretien de la pierre tombale.

Qui paie les coûts des obsèques ?

Si le défunt n’avait pas anticipé ses obsèques de son vivant, ce sont les héritiers qui s’en chargent.

Vous pouvez faire une demande auprès de la banque du défunt pour un prélèvement à hauteur de 5 000 € pour couvrir les frais d’obsèques. Si le solde est insuffisant, vous et vos proches devrez assumer tout ou partie des frais.

À noter que vous devez aussi prendre en charge les frais de notaire et les frais de succession.

Pouvez-vous vous faire aider ?

La prise en charge par la mairie

Si vous n’avez pas de ressources suffisantes pour payer les frais d’obsèques, la mairie peut les assumer. Dans ce cas, elle choisit la société des pompes funèbres qui va organiser les obsèques.

L’aide de la Caisse Nationale

La Caisse nationale d’assurance vieillesse est en mesure de vous fournir une aide si le défunt était assuré. Le montant maximum octroyé est de 2286,74 €.

Le versement d’un capital décès

Un capital décès de la Sécurité sociale peut également être versé si le défunt a contribué à la Caisse primaire d’assurance maladie au cours de sa vie.

Pour l’obtention de cette aide, le défunt devait :

  • être un salarié ou un chômeur indemnisé durant les 3 mois précédant son décès,
  • bénéficier d’une pension d’invalidité ou être titulaire d’une rente d’accident de travail ou de maladie professionnelle.

GPG Granit vous accompagne dans le choix et la création de votre monument funéraire. Personnalisez votre monument funéraire sur notre configurateur.

Partager cet article