Aujourd’hui, 80% des musulmans vivant en France organisent l’enterrement de leurs défunts dans leur pays d’origine. Dans l’Hexagone, il n’est pas forcément facile de mettre en place l’ensemble des rituels et des pratiques que préconise l’Islam. Cependant, de nombreux carrés musulmans prennent place dans les cimetières, ce qui permet aux pratiquants d’être au plus près de ce qu’évoque l’Islam. Petite entrevue des pratiques et comment bien choisir son monument funéraire musulman.

 

La mosqué comme lieu de culte

 

L’enterrement des musulmans selon l’Islam 

 

L’Islam évoque plusieurs actions à respecter dans le rituel d’enterrement de ses défunts :

 

  • Les musulmans ont un immense respect pour les morts. Ainsi, l’autopsie est interdite par l’Islam, sauf si des raisons légales le demandent.
  • Les musulmans doivent être enterrés en pleine terre, sans cercueil. Celui-ci a une utilité uniquement dans l’action de parcourir le chemin entre la mosquée et le cimetière.
  • Le corps du défunt ne doit pas être recouvert par une tombale, cette pièce placée à l’horizontale qui recouvre la sépulture.
  • Le défunt doit être inhumé le jour même de son décès.
  • Le corps, une fois enterré dans la tombe, doit être orienté vers la Mecque. En général, les monuments funéraires musulmans sont de plus petite taille, car le corps du défunt est déposé de profil. Le “trou”, comme il est appelé dans les pays musulmans, est alors plus fin.

Les Musulmans nés en France décident de plus en plus de se faire enterrer dans leur pays d’origine. Mais la France n’autorise toutefois pas tout. Par exemple, en France, quelle que soit la religion, il est interdit de mettre le corps d’un défunt en pleine terre. Alors, un cercueil en bois très fin est généralement utilisé et accompagné d’un monument funéraire musulman. Aussi, il y a un délai d’une journée pleine, soit 24 heures, pour inhumer le corps, contrairement à ce que préconise l’Islam.

 

À quoi ressemble un monument funéraire musulman ?

 

Pour bien choisir son monument funéraire musulman, il faut donc prendre en compte les traditions religieuses autorisées. Il est important de savoir que les monuments funéraires musulmans ont quelques caractéristiques bien spécifiques.

 

Monument funéraire musulman

Source : Mohatatou

 

L’absence de pierre tombale

 

Tout d’abord, il est de coutume de ne pas mettre de pierre tombale sur les monuments funéraires musulmans. Le corps du défunt doit alors uniquement être recouvert de terre et accompagné d’un cercueil en bois très fin si l’enterrement a lieu en France. Pour ne pas laisser la terre apparente et rendre l’ensemble plus esthétique, les familles recouvrent en général le dessus du monument funéraire musulman de petits cailloux blancs.

 

La stèle du monument funéraire musulman

 

La stèle des monuments funéraires musulmans possède une apparence facilement reconnaissable. Cela dépendra évidemment des goûts de chacun, mais la forme la plus courante est la stèle arrondie avec le bout pointu, rappelant la coupole d’une mosquée. Propre au style arabo-mauresque, la stèle des monuments funéraires musulmans peut être gravée d’un croissant musulman par exemple. La gravure n’est pas obligatoire, mais elle permet de personnaliser le monument, en y inscrivant le nom du défunt notamment, ainsi que ses dates de naissance et de décès. 

 

La forme particulière du monument funéraire musulman

Carré musulman. Source : Claude Villetaneuse

 

Possibilité d’y ajouter une seconde stèle

 

Sur certains monuments funéraires musulmans, on retrouve deux stèles. En plus de la stèle principale, plus grande et qui se trouve à la tête de la tombe, il est possible d’y ajouter une seconde plus discrète au pied du monument. 

 

Gravures, ornements et décoration

 

En plus de pouvoir graver la civilité du défunt sur la stèle, il est possible d’ajouter un ornement en granit au monument funéraire musulman. Par exemple, une plaque funéraire avec un verset du Coran. Même s’il n’est pas de coutume d’y déposer des fleurs, la religion ne l’interdit pas.

 

Carré musulman France

Source : Mohatatou

 

Un monument funéraire musulman se doit d’être sobre et à ras du sol. En France, les carrés musulmans existent dans certains cimetières afin d’accueillir les défunts de cette religion. C’est le principe de neutralité auquel les cimetières doivent répondre, face à une demande de plus en plus forte. C’est en région parisienne que les carrés musulmans sont les plus nombreux dans l’Hexagone.

 

Découvrez nos monuments funéraires musulmans, et personnalisez-les selon vos souhaits :

 

A lire également :

A quoi reconnait-on une pierre tombale contemporaine ?

Le Neptune Memorial Reef, un cimetière sous-marin au large de la Floride 

Faut-il souscrire une assurance obsèque ?

 

Notre sélection

de monuments funéraires

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

facilisis tempus ut Nullam dictum risus. libero.