Le prix des obsèques varie en fonction de différents critères : le mode de sépulture choisi (inhumation ou incinération), le prix du cercueil, la région dans laquelle se déroulent les obsèques et les frais d’obsèques. En moyenne, il se situe entre 2500 et 5000 €.

 

 

Quel est le coût moyen d’une inhumation ?

 

Le cout moyen d’une inhumation se situe à 4500 €. Ce prix varient selon la région, pouvant aller jusqu’à 8000 € à Paris et en méditerranée, contre environ 5600 € (fourchette haute) dans les autres départements français.

 

Quel est le coût moyen d’une crémation ?

 

Le prix d’une crémation est moins cher que celui d’une inhumation en raison des frais de cimetière réduits. Comptez en moyenne 3500 €. Ce prix varie selon la région. Il peut aller jusqu’à 5000 € environ en région parisienne et en méditerranée, contre 2000-4000 € dans les autres régions françaises.

 

Quels sont les frais d’obsèques obligatoires ?

 

  • Le cercueil pour une inhumation : sa typologie varie en fonction du bois, du format et des options sélectionnées (ex : ajout de 4 poignées pour porter le cercueil). La fourchette de prix pour un cercueil destiné à l’inhumation est très large, allant de 400 € pour les premiers prix à 3000 €.

 

  • L’urne funéraire pour la crémation : les cendres du défunt sont disposées dans une urne funéraire. Son prix varie en fonction des modèles (en porcelaine, en étain, en cuivre Etc.). Son prix peut aller jusqu’à 300 € environ.

 

  • La paque funéraire : quel que soit le mode de sépulture privilégié, il vous faut faire l’acquisition d’une plaque funéraire personnalisée qui sera déposée sur la pierre tombale du défunt ou sur la porte de l’alvéole du columbarium dans le cadre d’une crémation. Elle comporte le nom et le prénom du défunt, sa date de naissance, ainsi qu’un message ou un motif personnalisés.

 

  • Le port du cercueil par des porteurs et le maître de cérémonie. Ces frais sont obligatoires. Comptez minimum 300 € pour le premier, 100 € minimum pour le second.

 

  • Les formalités administratives : déclaration de décès à la mairie, demande d’ouverture de caveau funéraire (prix pouvant aller jusqu’à 800 € pour la main-d’œuvre), demande de permis d’inhumer ou d’incinérer

 

Quels sont les frais d’obsèques facultatifs ?

 

Le prix total des obsèques varie en fonction des frais facultatifs que les familles décident de prendre ou non. Il peut s’agir de la toilette mortuaire, du garnissage du cercueil, des soins de conservation, du transport du corps, des fleurs, décorations, ornements, de l’envoi des faire-parts de décès et sur le long terme, de l’entretien de la pierre tombale.

 

Qui doit payer les frais d’obsèques ?

 

Le paiement des frais d’obsèques revient à la charge des héritiers, même s’ils renoncent à la succession. Ces frais sont assimilés à une dette alimentaire. Les héritiers peuvent demander à la banque du défunt de débloquer 5000 € destinés aux frais d’obsèques en vertu de l’article L 312-1-4 du code monétaire et financier.
Toutefois, si le solde du défunt n’est pas suffisant et que les héritiers ont fait le choix d’accepter la succession, ils se répartissent dans ce cas les frais en proportion de la valeur que perçoit chaque hériter de l’héritage.

 

Si la famille du défunt ne dispose pas des ressources suffisantes pour couvrir les frais d’obsèques, la mairie peut faire la choix de prendre en charge les frais d’obsèques. Elle décide dans ce cas de l’organisme des pompes funèbres à qui elle souhaite faire appel.

 

A noter que certaines aides peuvent être octroyées par la Caisse Nationale d’assurance vieillesse à hauteur de 2286.74 €, ainsi que par la Sécurité Sociale.

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

eleifend efficitur. dolor et, libero mattis