Lorsque l’on organise des obsèques, il y a de nombreux éléments organisationnels et administratifs auxquels il faut penser. Entre le monument funéraire, la gestion des funérailles ou encore la cérémonie, cela peut s’avérer fastidieux. 

Mais il existe également une étape importante, qui est celle de réserver une place dans un cimetière. Pour cela, il faut acquérir une concession funéraire dans le cimetière de sa commune.

 

Monuments funéraires et concession funéraire

 

La concession funéraire

 

Vous pouvez tout à fait bénéficier d’un emplacement gratuit dans un cimetière. Cependant, cette gratuité a un désavantage, celui d’avoir une sépulture à durée limitée dans le temps. Le délai légal est d’au moins 5 ans. Il est alors important de faire une demande de concession funéraire si vous souhaitez une durée rallongée.

 

Acheter une concession funéraire vous permet d’avoir une sépulture longue durée. Une concession funéraire est un simple emplacement dans un cimetière. Elle vous permet d’acheter l’utilisation de cet emplacement. Vous n’êtes pas propriétaire du terrain. En général, la taille de la concession funéraire est de 2m2, soit la taille pour recueillir une personne adulte.

 

Sachez que vous ne pouvez pas obtenir une concession funéraire dans n’importe quel cimetière. Il faut avoir vécu dans la commune demandée, y être décédé ou si certains membres de la famille y sont inhumés.

 

Entretenir une concession funéraire, une obligation

 

Acheter une concession funéraire : les étapes

 

Pour acheter une concession funéraire, plusieurs étapes sont à respecter : 

 

  • Contactez le maire pour acheter une concession funéraire. Cela se fait par courrier, adressé directement au maire de votre commune. C’est lui qui a le pouvoir de vous accorder le droit d’occuper, à titre privatif et pour une durée déterminée, une parcelle du cimetière communal. Dans certains cas, le maire peut refuser.
  • Indiquez votre choix de concession. Il existe plusieurs types de concessions, et vous devez signaler celle que vous souhaitez dans votre courrier. Il peut ainsi s’agir d’une concession privative ;  d’une concession familiale destinée à plusieurs membres de la famille ; d’une concession collective où toutes les personnes désignées par l’acte peuvent être inhumées.
  • Regardez les tarifs en vigueur. Le prix est fixé par le conseil municipal. Les tarifs varient d’une ville à l’autre, le tarif d’une concession trentenaire de 2m2 pouvant aller de 130 à 800 euros par exemple pour une ville moyenne.

 

Bon à savoir : la durée de la concession est variable. Elle peut être perpétuelle, cinquantenaire, trentenaire ou temporaire. Il est également possible de la renouveler si celle-ci n’est pas perpétuelle, en faisant la demande 2 ans au préalable. 

 

Catalogue de monuments funéraires

 

Si vous ne souhaitez pas être inhumé, sachez qu’il existe des alternatives à la concession funéraire. Pour celles préférant être incinérées, il existe plusieurs endroits pour conserver une urne funéraire ainsi que ses cendres : les columbariums (monuments de plusieurs cases avec la plaque du ou des défunts) ainsi que les cavurnes (petits caveaux individuels pleine terre).

 

A lire également :

5 conseils pour bien rédiger des condoléances

Comment rédiger un éloge funèbre ?

Comment envoyer ses condoléances sur Twitter

 

Notre sélection

de monuments funéraires

Choisissez et personnalisez votre monument UNIQUE Personnalisez votre monument

amet, mi, Aenean sem, venenatis, tristique risus. Sed non vulputate, diam mattis